Des tâches à réaliser par les filières sont requises pour permettre le déploiement de BaMaRa dans un hôpital. Elles pourront débuter en parallèle des étapes à réaliser par les hôpitaux.

1. Accompagner les corrections de dossiers CEMARA

En prévision de la migration des données de CEMARA vers BaMaRa,  il est nécessaire que les utilisateurs de CEMARA corrigent leurs dossiers dont les erreurs seraient bloquantes pour l’intégration des données dans BaMaRa. Les filières, en collaboration avec notre data manager, sollicitent les professionnels concernés pour les inciter à modifier les dossiers dans les délais impartis.

2. Identifier un référent BaMaRa par site

L’identification d’une personne ressource dans chaque site maladies rares facilitera la communication et le déploiement coordonné de l’application BaMaRa.

Le cas échéant, cette personne pourra aider à l’identification des utilisateurs afin d’aider les gestionnaires de comptes de l’hôpital pour qu’ils puissent valider les demandes d’accès.

3. Formation des référents filières

Une formation directe des référents bases de données à BaMaRa (et par extension au principe de recueil dans les DPI des fiches maladies rares) par l’équipe opérationnelle de la BNDMR a été organisée en janvier 2018. Les référents bases de données sont en charge de la formation des utilisateurs dans les différents établissements, mais aussi des autres chargé(e)s de mission de la filière le cas échéant. Chaque filière doit impérativement avoir au moins un expert BaMaRa pour être en capacité de répondre aux questions des utilisateurs.